Un quartier envahi!

La classe de Triolet, que rien n’arrête, a continué à envahir le quartier de ses écritures poétiques. Un grand merci à l’enseignante (et ses élèves), qui a su continuer le projet sur sa lancée!